Make your own free website on Tripod.com


Diane Jodes

statement

Peintre depuis ‘toujours’, j’ai découvert la gravure comme moyen d’expression artistique en 1992 lors d’un cours à l’académie d’été à Luxembourg. Depuis 1994 je travaille presque uniquement la gravure sur cuivre en ajoutant la gravure sur bois en 2004. Les excursions dans la peinture sont devenues de plus en plus rares.

Au cours des années je me suis perfectionnée aussi bien dans les techniques dites traditionnelles, que dans la gravure plus expérimentale grâce à des stages, notamment offerts par Empreinte, Atelier de gravure Luxembourg.

Ainsi la pointe sèche, l’aquatinte, le vernis mou, le vernis blanc et les mezzo tintes sont souvent combinés dans mes œuvres, que je n’hésite pas à imprimer sur des supports moins traditionnels, tel que les papiers peints, papiers cadeau, rideaux voiles, plastiques ou autres.

Les images prennent forme dans mon imagination, naissent dans mon carnet de dessin, évoluent et se développent sur les matrices de cuivre ou de bois, pour finalement laisser leur empreinte.

Mon approche aux plaques brutes est lente, presque méditative, les heures, les jours et parfois les semaines s’écoulent avant la naissance d’ une oeuvre. ‘Je pense donc je suis’ devient ‘Je pense donc je grave’.

Le sujet de la ‘femme’ revient souvent de façon ludique, naturiste et ironique, d’après la devise ‘La vie est trop courte pour se prendre trop au sérieux’.

Au fond de mes oeuvres une vision plus universelle sur l’origine humaine et le cycle de la vie soit, -la naissance, la vie et la mort, les peurs et les joies journalières, m’intéresse dans le sens que nous sommes tous pareils mais finalement si différents.

Je me joins à ces mots de Neo Rauch, artiste peintre allemand “If I could really explain this, I wouldn’t have to paint it” (si je pouvais vraiment l’expliquer je n’aurais pas besoin de le peindre)

Les secrets sont sacrés.


Diane Jodes Février 2005

___________________________________________________________________________

l l l l l l l l